03 juillet 2017

Kalawaya Churla, chamane bolivienne

 

churla

Churla est un petit bout d' indienne descendue des hauts-plateaux boliviens où vit encore ce qui reste du peuple Aymara. Elle a aujourd hui la soixantaine. Dès l âge de sept ans elle fut initiée à l' art traditionnel des kalawayas par Vilma, accoucheuse, experte en plantes guérisseuses et familière de tout ce qui ressort de l' intelligence sensible : l'eau et la pierre, les arbres et les herbes. Il y a, dit-elle, dans ces « vivants » un savoir qui ne demande qu à nourrir le nôtre, pour peu que l'on soit attentif à ce qu' ils ont à nous apprendre. 
Après trois ans d' entretiens réguliers, voici le récit de la vie de la chamane Churla, la kalawaya. Il nous a paru fécond et captivant autant qu' utile face à nos incertitudes occidentales. Elle a connu Luis Ansa, le héros des Sept plumes de l' aigle : « Son initiation, dit-elle, fut celle des hommes, fondée sur la relation avec le feu et le minéral. La mienne fut celle des femmes, fondée sur la relation avec l' eau et la terre. » Cette petite femme paisible et constamment joyeuse fut aussi une combattante révolutionnaire peu de temps après la mort, dans son pays, de Che Guevara. Elle a fait des études de médecine, bien que fille de paysans pauvres.

 

Après avoir lu voici plusieurs années les "7 plumes de l'aigle", il me paraissait évident de découvrir l'univers de Churla dont l' initiation fut fondée sur l'eau et la terre . Dès les premiers mots , je me suis attachée à ses pas ressentant comme une affection envers elle . Elle s'est révélée à travers un parcours atypique mêlant deux mondes totalement différents " les leçons de l'école " et "l'anarchie familiale ". L'équilibre entre les deux est renforcé par la sagesse de Vilma : " deux mondes sont en chacun de nous : le mental et le sensible . Il est bon de fréquenter l'un et l'autre " .  

On n'est pas kalawaya : " porteuse d'arc-en-ciel " , on suit le chemin de l'initiation .Une des qualités essentielles d'une kalawaya "avoir les sens aiguisés pour entendre le langage des êtres tels l'eau, les arbres, les plantes, les cailloux . "

C'est l'amour et l'admiration qu'elle porte à son père qui la modélent   pour devenir l'être qu'elle est devenue . Il lui a insufflée le désir "d'apprendre , d'approcher d'aussi près que possible les êtres et les frontières du monde , de tout explorer avec, au coeur, l'attente inaltérable d'un miracle ."" Son père et sa mère ont façonné son âme et Vilma l'a ouverte comme l'on ouvre une fenêtre sur un paysage insoupçonné .  "

Un être de sagesse et d'humilité ( dérivé d'humus : la terre ) qui a toujours été animée par le désir de soigner les pauvres tout autant que celui de ne pas se soumettre sans oublier de servir la vie malgré toutes les épreuves qu'elle traversera ( arrestation , coups , mort de son époux , exil ) . 

Churla se sert de l’eau dans l’exercice de ses fonctions de kalawaya. Ce n’est pas loin de là un métier, un métier est fait pour gagner de quoi vire. Jamais une kalawaya se fera payer, même par un don en nature, car elle ne fait qu’accomplir ce pour quoi elle est là. Quand elle guérit, elle n’est qu’un instrument, un instrument qui sert à guérir le patient. Son « salaire, c’est le « savoir » qui est en chacun de ses patients qu’elle sait percevoir et dont elle apprend les leçons.

Son  rôle est "d'amener les êtres qui lui font confiance à cultiver leur lumière intérieure, à se sentir plus intensément vivants . "

Merci à Henri Gougaud de nous avoir permis de faire la connaissance d'un être aussi lumineux . 

Pour en savoir plus sur son action : son site http://www.correvon.net/churla/

 

Posté par Arlettekassiopee à 15:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Kalawaya Churla, chamane bolivienne

    belle lecture

    Posté par brunomimi2008, 03 juillet 2017 à 15:49 | | Répondre
  • Une bien belle découverte, merci ma chère Arlette et beau dimanche, je t'embrasse

    Posté par Florinette, 09 juillet 2017 à 11:37 | | Répondre
    • Oui ce fut un réel enchantement ! Je n'arrive pas à venir sur le blog en ce moment . Je t'embrasse ma chère Flo et te souhaite une formidable pleine lune

      Posté par Arlettekassiopee, 09 juillet 2017 à 17:00 | | Répondre
Nouveau commentaire
Flag Counter
Haut de Page

Retour accueil