17 janvier 2018

Ces armes qui nous ont tués

ces armes

Au fil de nos réincarnations, notre corps garde la trace des armes et des objets qui ont été à l'origine de notre mort physique ou qui nous ont blessés dans nos vies antérieures. Sylvie Nach nous présente ici une thérapie nouvelle, mais complémentaire d'autres médecines, qui permet souvent de comprendre l'origine de douleurs jusque-là inexpliquées et d'en venir à bout grâce à une action au niveau des corps subtils. Thérapeute depuis plus de vingt ans, l'auteur nous livre au travers de son expérience une série de témoignages édifiants liés à son travail de déprogrammation des mémoires karmiques. Toutes les histoires de vie racontées et les solutions apportées nous éveillent à la loi d'action-réaction, au karma, à l'équilibre qui s'instaure tout au long de nos différentes existences. Organisé en thèmes, l'ouvrage présente tour à tour des typologies d'objet qui correspondent chacune à un type de douleur physique. Chacun pourra ainsi s'interroger sur ses mémoires au travers de sa propre histoire, pour tendre vers un apaisement physique et spirituel.

 

L'auteur dresse un inventaire de tout ce qui a pu nous tuer dans une autre vie et les possibles conséquences dans la vie présente . Il y a souvent un déclencheur de mémoire qui peut être un fait tout à fait anodin . Ainsi les douleurs chroniques pourraient trouver une explication .

Je connaissais l'implantation des flêches dues à un choc émotionnel intense qui s'est manifesté au niveau du corps astral avant de traverser le corps physique et de se fixer sur un organe spécifique ( Dr Luc Bodin " Manuel de soins énergétiques )  .

Attention cependant à ne pas confondre manifestation d'un objet " tueur " du passé    et message du corps !

Un petit regret qu'elle ne développe pas assez son utilisation des sons , si elle pratique un protocole de préparation  ( psychique ou énergétique ) , quelle est son attitude face à certaines réactions de patients ( émotion , pleurs ).

Je partage pleinement sa remarque " qu'il est temps que les médecins de l'âme qui sont déjà nombreux puissent se faire mieux connaître pour assister les docteurs de la médecine physique et mentale et ne se cachent plus par crainte justifiée d'être poursuivis par le sacro saint ordre des médecins . D'autant que cela existe dans d'autres pays . "

 

Merci à Philippe pour m'avoir si gentiment prêté son livre !

 

Posté par Arlettekassiopee à 16:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Ces armes qui nous ont tués

    C'est un livre qui m'a vraiment étonnée dans lequel j'ai appris beaucoup de choses. J'ai beaucoup aimé également écouter ses interviews ! Bisous et beau dimanche ma chère Arlette.

    Posté par Florinette, 21 janvier 2018 à 14:51 | | Répondre
    • Je t'avoue avoir été surprise en lisant tout ce que notre corps peut conserver . Il est possible que nous vivions avec plusieurs armes en nous . Je te souhaite une belle semaine ma chère Flo

      Posté par Arlettekassiopee, 29 janvier 2018 à 16:00 | | Répondre
  • Une approche intéressante et comme tu le dis, la médecine devrait se rapprocher de certaines méthodes douces qui peuvent soulager beaucoup de gens en faisant comprendre ce que notre corps enregistre au fil du temps sans que l'on se rende compte des dégâts.
    Bises.

    Posté par angedra, 22 janvier 2018 à 11:21 | | Répondre
    • Les dégâts occasionnés peuvent être considérables et que dire des souffrances engendrées et que beaucoup de médecins n'en viennent pas à bout faute de connaissances différentes . J'ai connu plusieurs personnes dans ce cas .
      Bises

      Posté par Arlettekassiopee, 29 janvier 2018 à 16:03 | | Répondre
Nouveau commentaire
Flag Counter
Haut de Page

Retour accueil