21 mai 2020

En javanais

 

fleur de paradis

 

 

Atelier d'écriture du 14/05/2020

Amorce : Sur l’étal d’un fleuriste une fleur lui avait souri. Croyant avoir rêvé, elle revint sur ses pas pour s’en assurer. A son grand étonnement ...

Sur l’étal d’un fleuriste
Une fleur lui avait souri.
Croyant avoir rêvé
Elle revint sur ses pas
Pour s’en assurer. 
A son grand étonnement,
Cette fleur de Paradis
Aux pétales épanouis
Lui parlait en javanais.
Attentive à son discours
Elle guettait alentours
Les passants pressés
Qui jamais ne s’arrêtaient.
Il fallait se décider
Sur le trottoir, rester plantée
Ou de l’étrange boutique
Pousser la porte d’entrée
Et dans ce lieu magique
Pénétrer.
Enveloppée de senteurs envoûtantes
Effleurée par les lianes caressantes
Ne pas oublier la réalité
Se laisser pourtant envouter
Par la volupté des corolles parfumées
Sous les néons, plus de plafond
Les murs s’effacent
Les fleurs s’enlacent et s’entrelacent.
Danse éphémère,
Rêve d’un soir,
Promesse d’espoir.
Matin d’été,
Sur le palier
Un immense bouquet
Un mot d’amour
En javanais

Sybelliance

Posté par Arlettekassiopee à 11:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur En javanais

  • très beau poème ! merci du partage

    Posté par gibulene, 21 mai 2020 à 12:03 | | Répondre
Nouveau commentaire
Flag Counter
Haut de Page

Retour accueil