11 octobre 2015

Coeur de cristal

41uci3qOXDL

 

Il était une fois...
Dans un royaume lointain, un jeune prince est victime d'un terrible sort : son coeur, enveloppé d'une gangue de cristal, ne peut ni vibrer ni aimer. Seul un feu d'amour brûlant permettrait de faire fondre le cristal et de libérer son coeur.
Alors qu'il est en âge de se marier, et malgré tous ses efforts, aucune femme ne lui inspire cet amour. C'est ainsi qu'il décide de partir sur les routes du monde, à la recherche de celle qui le délivrerait du maléfice. Semée de bien des obstacles, sa quête l'amène à méditer sur le sens de la vie, mais aussi à découvrir le redoutable secret qui pèse sur sa naissance.

En conteur autant qu'en philosophe, Frédéric Lenoir se penche sur le coeur des hommes : siège de l'amour, siège aussi de la peine et du deuil. Un conte universel à destination des enfants, de leurs parents et de leurs grands-parents.

Un conte destiné aux enfants  et à tous ceux qui  n'oublient pas d' écouter leur enfant intérieur  car  il ouvre une porte de sagesse.

Chaque chapître traite de réflexions philosophiques ou spirituelles . 

 Poussé par l'amour pur de la jeune Eulyssis " Je t'aime trop pour te vouloir à moi alors qu'il existe un autre être qui pourrait combler ton coeur", le jeune prince va commencer sa quête animé par la foi . Pour avancer dans ses choix , il se servira de son intuition qui " jaillit tel un éclair  lorsque nous nous relions à la puissance Profonde du monde " . C'est son propre corps qui lui sert de pendule intérieur . Au fil des rencontres , il va apprendre les différentes facettes de l'amour car ce dernier prend " tant de visages " En tout premier, l'amour maternel pour qui l'enfant est le plus précieux au monde . C'est celui-là qui donne confiance en soi et en la vie . Il y a l'amour de donner et recevoir , qui nous apprend à nous dépasser afin de ne pas s'enfermer dans l'égoïsme . L'amour pur qui fait qu'on aime l'autre pour lui-même.  C'est à cet amour que chacun d'entre nous se doit d'aspirer .

" Nous étions un soleil l'un pour l'autre. Ses joies étaient mes joies et mes joies étaient ses joies. Oh, il y avait certes, parfois des désaccords entre nous, mais nous ne cherchions pas à convaincre l'autre pour avoir le dernier mot. Nous aspirions ensemble à la vérité et nous progressions main dans la main , avec nos différences , qui nous enrichissaient et nous permettaient de grandir, de voir toujours plus loin. "

Une autre facette de l'amour , celui de la compassion qui " fait vibrer notre coeur à la souffrance de tous les êtres sensibles . Cet amour nous libère de tous nos égoïsmes , de toutes nos peurs , de toutes nos blessures , de tous nos manques . "  Cet amour ne peut nous être enlevé car c'est une parcelle de Vie qui nous anime . 

Un des conseils de la quête : vibrer à l'unisson du monde : le sourire d'un enfant , le parfum d'une rose, le claquement du vent dans le feuillage des arbres , car tout parle le langage de l'amour.

Tout comme l'Alchimiste retourne à son point de départ, le prince revient chez lui pensant que sa quête était un échec, pourtant il revenait plus riche de vérités essentielles . C'est donc dans son royaume qu'il trouvera la réponse à son questionnement et subir l'ultime épreuve.

Devant la souffrance , 2 possibilités s'offrent à nous 

- soit on se referme

- soit on s'ouvre encore plus .

Gardons en mémoire que la mort est comme la naissance : un passage vers un nouveau monde dont nous ne pouvons rien imaginer.

 

 

 

 

Posté par Arlettekassiopee à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Coeur de cristal

Nouveau commentaire
Flag Counter
Haut de Page

Retour accueil